la P.K.D.

* * * * *

par Sandra Licciardi

Puppy
In memoria, Puppy (1994-2004)

 

Les initiales P.K.D. veulent dire "Polycystic Kydney Disease

Beaucoup d'éleveurs de persans ont entendu parler de cette maladie: En effet, on estime que malheureusement environ 30% des persans sont atteints (un chat sur 3).

Cette maladie se traduit  par la  présence de plusieurs kystes (Polycystic) dans les reins (kydney), et éventuellement d'autres organes.

C'est une maladie génétique: Elle est héréditaire et le gène responsable de cette maladie est "dominant". 
D'après une étude du grand spécialiste de cette maladie, le professeur Biller, il n'existerait pas de chat homozygote PKD/PKD. Cette maladie est donc sans doute léthale (mortelle) à l'état homozygote.
Tous les chats positifs sont donc hétérozygotes PKD/+: A la fois porteur du gène PKD et porteur aussi du gène sain +

 

DIAGNOSTIQUE

2 possibilités: échographie ou test génétique.

Seule une échographie des reins réalisée par un vétérinaire spécialisé et correctement équipé peut donner un résultat fiable. Il faut que le chat est au moins 10 mois: A cet âge, une échographie est fiable à 95%.
Attention, de nombreuses erreurs sont faites quand l'ééchographie n'est pas réalisée dans de bonnes conditions.

Ce chat a été dépisté négatif par un vétérinaire qui se disait "spécialiste en échographie", six mois plus tard,  correctement échographié, la présence de deux énormes kystes (2 cm) n'échappera à personne!!! Donc n'hésitez pas à vérifier la compétence, les diplômes et le matériel de la personne qui effectuera le dépistage.

La présence des kystes ne se traduit souvent par aucun symptôme pendant des années, mais quand leur taille devient importante s'installe une insuffisance rénale chronique. Il n'y a aucun traitement curatif mais on peut "soulager les reins" par une diététique adaptée.

Actuellement, la méthode la plus sure est le test ADN:
 la fiabilité est de 99%. De plus le test génétique peut être pratiqué trés tôt (dès que le chaton est identifié, soit vers 2 mois).
 En France, le test ADN peut être fait auprès d'ANTAGENE

 

éLEVAGE ET P.K.D.

-Deux chats négatifs n'auront que des chatons négatifs. 
-Un chat positif et un chat négatif auront 50% de chatons positifs et 50% de chatons négatifs.
-Deux chats positifs auront 75% de chatons positifs et 25% de chatons négatifs. Sachant que parmi les chatons "positifs" un tiers seront homozygotes (porteurs 2 fois du gène) donc d'apràs les connaissances actuelles, non viables.

Bien sur il est recommandé de ne faire reproduire que des chats négatifs.
Il faudra s'être assuré de leur statut en les faisant tester, dans les conditions énoncées plus haut.

Cependant, il est tout à fait possible de faire reproduire un chat positif dont on ne veut pas perdre la lignée et/ou les qualités exceptionnelles: Il faudra marier ce chat avec un chat négatif. 50% des chatons seront négatifs. Bien sur dès que seront obtenus des chatons négatifs de qualité il est vivement conseillé de les garder et de stériliser le parent positif.

En tant qu'éleveur, je ne saurais que conseiller de faire tester TOUS vos chats, y compris ceux nés chez vous, au moyen des tests génétiques. Les échographies ont donné lieu malheureusement à beaucoup d'erreurs.

 

P.K.D. ET VENTE

Un diagnostique de P.KD. peut faire annuler la vente en France pour "vice caché", au terme d'une action en justice (attention le procès n'est jamais gagné d'avance!) .
Bien sur il est recommandé de proposer une solution à l'amiable à l'éleveur avant d'entamer une procédure: L'éleveur pourra  notamment demander une "contre-expertise"

La procédure est incertaine si les parents ont été dépistés négatifs.
Pour espérer gagner sa procédure dans ce cas-là, l'acheteur a intérêt à :
- demander une contre-expertise  des parents
- faire procéder à un test génétique du chaton acheté: Ceci permettra bien de prouver que le défaut est antérieure à la vente (puisque génétique, le chaton est né avec ce défaut!)

La procédure pour vice caché ne se justifie vraiment que pour des chats destinés eux-même à la reproduction (si ceci n'est pas précisé dans l'acte de vente, le prix peut être une indication prise en compte par le tribunal pour déterminer dans quel but le chat a été acheté).

 

 

- The Feline PKD Homepage (2005) en anglais

- Recommandations concernant la PKD (LOOF - 2006)